Sélectionner une page

Afin de supporter la montée en cadence de sa production, répartie sur 11 sites européens, AIRBUS a décidé en 2014 de lancer le design et la fabrication de 5 nouveaux BELUGA, à partir d’une base d’A330-200.

Baptisé BelugaXL, le premier exemplaire de ce nouvel avion-cargo est en cours d’intégration à Toulouse.

J’ai eu la chance de pouvoir visiter le site d’assemblage vendredi matin, aux côtés d’une délégation d’élus.

Le BelugaXL est le successeur de l’actuel BelugaST (dérivé de l’Airbus A300), que les Toulousains connaissent bien. Le programme a été lancé en novembre 2014, afin de répondre aux besoins accrus de capacité de transport d’Airbus, dûs à la hausse des cadences de production. Airbus a décidé de produire cinq nouveaux BelugaXL, qui seront mis en service progressivement à partir de 2019.

Le Beluga XL présentera une soute de 45 m de long et de 8 m de diamètre intérieur. Sa capacité d’emport sera de 52 tonnes. © Airbus

Ce nouveau BelugaXL, dont le design a été choisi par les salariés d’Airbus après un vote interne, pourra emporter par exemple deux voilures (ailes) d’A350, contre une aujourd’hui pour le BelugaST. Pour se représenter la capacité d’emport de ce super transporteur, il faut imaginer l’intégralité d’un avion A320 à l’intérieur.

Avant de lancer le programme, la forme singulière du BelugaXL a été testée en soufflerie afin de bien comprendre les implications de cette configuration très particulière. D’un point de vue aérodynamique, cette baleine volante est un défi pour les ingénieurs et une vraie prouesse technologique.

Les premiers essais seront réalisés l’année prochaine avant un premier vol en 2019, puis la fabrication d’un BelugaXL par an, jusqu’au remplacement complet des anciens modèles, dont l’avenir est actuellement en discussion chez les équipes d’Airbus.