Sélectionner une page

Du 13 au 15 décembre, le Premier ministre et la majeure partie de ses conseillers déplaceront leurs activités à Cahors dans le cadre de la Conférence nationale des territoires (CNT). Je ferai partie du déplacement ce jeudi pour représenter la Commission des Affaires économiques, dont je suis Vice-président.

La création de cette Conférence nationale des territoires était un engagement de campagne d’Emmanuel Macron. Elle répond à un objectif : faire en sorte que les collectivités territoriales soient associées en amont à toute décision qui les concerne afin de bâtir un véritable « pacte de confiance ». Cette Conférence se réunit tous les 6 mois sous la présidence du Premier ministre. Elle associe les différents acteurs concernés, à savoir le Gouvernement, les collectivités territoriales, le Parlement, et les instances de concertation et d’évaluation.

La première Conférence s’était tenue lundi 17 juillet 2017 au Sénat, le Premier ministre a souhaité que la deuxième se tienne en dehors de Paris. Pendant plus de deux jours, les services de Matignon iront donc à la rencontre de leurs interlocuteurs dans le département et réfléchiront à la mise en place d’un nouveau mode de fonctionnement et de répartition des rôles entre l’État et les collectivités.

À l’ordre du jour de cette Conférence nationale décentralisée à Cahors, nous échangerons au sujet des attentes des territoires et de leurs habitants, de l’accès aux services, de l’amélioration de la couverture numérique, de l’éducation, ou encore de l’égal accès aux soins.