Sélectionner une page

Je suis cette année présent au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas pour défendre, en tant que Vice-président de la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, nos innovations technologiques toulousaines et françaises.

Deuxième délégation présente au CES après les États-Unis, la France y est représentée par de nombreuses start-ups, TPE-PME, grands groupes mais aussi par le secrétaire d’État chargé du Numérique, Mounir MAHJOUBI, que j’ai eu le plaisir d’accompagner au cours de sa visite. Le secrétaire d’État s’était rendu à Toulouse le 22 décembre, en compagnie de la secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Brune POIRSON, pour clôturer le Tour des Start-ups qu’il avait initié.

Alors que 2017 a été l’année où nous avons connu davantage de connexions depuis un mobile que depuis un ordinateur, il est aujourd’hui indispensable de repenser notre usage du numérique.

C’est ce que le gouvernement, à travers différentes mesures, tend à réaliser, par exemple :

  • Dans le domaine de la sécurité : Gérard COLLOMB, ministre de l’Intérieur, Nicole BELLOUBET, Garde des sceaux, ministre de la Justice et Mounir MAHJOUBI, secrétaire d’État chargé du Numérique, ont lancé le 5 janvier 2018 le parcours d’identification numérique visant à doter tous les citoyens et les entreprises dès 2019 d’un mécanisme d’identification simple pour des services publics numériques de qualité et facilement accessibles ;
  • Au sein de son administration : le programme Action Publique 2022, lancé par le Premier ministre le 13 octobre 2017, vise à moderniser notre administration. La priorité est donnée à sa transformation numérique, notamment pour atteindre l’objectif fixé par le Président de la République de 100% de services publics dématérialisés à horizon 2022 ;
  • Pour l’accès à internet : le Premier ministre a dévoilé en décembre le plan du gouvernement pour que tous les Français, en métropole et en outre-mer, aient accès au haut débit internet d’ici 2020 et au très haut débit en 2022, pour lequel une enveloppe de 100 millions d’euros supplémentaires est prévue ;
  • Dans le domaine de la protection des données : adopté par le Parlement européen en avril 2016, le Règlement général sur la protection des données entrera en vigueur dans tous les pays de l’Union européenne en mai 2018. Il vise à unifier et renforcer la protection des données pour les individus au sein de l’Union européenne. Le gouvernement est pleinement mobilisé pour rendre possible son application par l’ensemble de nos entreprises et accompagner nos TPE-PME.

Plus grand salon du monde sur les technologies, le CES est l’occasion pour l’ensemble des acteurs du numérique d’échanger sur ces domaines, de démontrer leur capacité à innover et de valoriser leur savoir-faire. La France en est aujourd’hui l’un des acteurs les plus incontournables et je suis fier de pouvoir, à Las Vegas, en témoigner.