Sélectionner une page

La Commission des affaires économiques a auditionné, ce mardi, le Vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), M. Ambroise FAYOLLE.

La BEI est l’institution financière des États membres de l’Union européenne. Elle contribue à la réalisation des principaux objectifs de l’Union européenne, à savoir :
• Favoriser l’intégration européenne et le développement équilibré de l’Union européenne ;
• Appuyer les politiques européennes d’aide au développement et de coopération visant 140 pays du monde entier.

J’ai interrogé M. Ambroise FAYOLLE sur l’action de la BEI en matière de logement. Dans ce domaine, la BEI finance :
• Des projets de développement de l’offre de logements sociaux et intermédiaires dans les États-membres et de rénovation urbaine ;
• Des projets de rénovation thermique de logements sociaux, notamment dans le Grand Londres au moyen d’un Green Fund dédié.

En 2015, la BEI a par exemple accordé un prêt de 500 millions d’euros à la Société Nationale Immobilière (SNI), filiale de la Caisse des Dépôts), pour financer en partie 13 000 logements intermédiaires dans les agglomérations des zones tendues d’ici 2019. Les zones tendues correspondent aux zones géographiques dans lesquelles la demande en logement est insuffisante ou inférieure à la demande.

Les explications de M. Fayolle, en réponse à ma question :