Sélectionner une page

La Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les femmes et les hommes de l’Assemblée nationale a examiné, jeudi 22 février, le rapport d’information sur le viol de Marie-Pierre RIXAIN, députée de l’Essonne et Présidente de la DDF, et de Sophie AUCONIE, députée d’Indre-et-Loire.

 

Ce rapport fait suite à toute une série d’auditions menées par la Délégation sur le sujet :

  • Audition de Flavie FLAMENT, animatrice de télévision et de radio, autrice de l’ouvrage La Consolation, et Jacques CALMETTES, magistrat honoraire, ancien présidente de l’Institut national d’aide aux victimes et de médiation (INAVEM), le 31 janvier 2018
  • Tables rondes de professionnels de santé sur la prise en charge médicale des victimes de viol, le 16 janvier 2018
  • Audition d’avocats sur le traitement judiciaire des viols, le 19 décembre 2017
  • Audition de Maryse JASPARD, socio-démographe, sur les viols, le 14 décembre 2017
  • Audition des directeurs généraux de la police et de la gendarmerie nationales, le 5 décembre 2017
  • Audition de la secrétaire générale de la Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) et de la coprésidente de la commission « Violences » du Haut Conseil à l’égalité, le 14 novembre 2017
  • Audition du Collectif féministe contre le viol, le 9 novembre 2017
  • Audition de la Fédération nationale Solidarité femmes (FNSF), le 17 octobre 2017

 

Ce rapport comporte 24 recommandations, résumées en 3 axes :

  • Prévenir
  • Accompagner
  • Sanctionner

Retrouvez l’ensemble de ces recommandations ici.

 

Les chiffres officiels recensent 93 000 femmes et 15 000 hommes victimes de viol ou tentative de viol en 2017. 9 fois sur 10, les victimes connaissent leur agresseur. Près d’une fois sur deux, il s’agit de leur conjoint ou ex-conjoint.